Commune

Montceaux-lès-Meaux

Mairie de Montceaux-lès-Meaux

Place de la Mairie 77470 Montceaux-les-Meaux - Tel : 01 64 35 93 19 – Fax : 01.64.35.78.50
Horaires d’ouverture : le lundi de 8h à 12h et de 15h à 19h, le mardi et le jeudi de 8h à 12h et de 14h à 17h30.

A la découverte de... Montceaux-lès-Meaux

Au-delà de son célèbre château, qui est l'un des sites historiques les plus significatifs de l'agglomération meldoise, la commune de Montceaux-lès-Meaux abrite bien d'autres richesses et curiosités. Ainsi, toute personne qui est déjà passé à Montceaux a forcément remarqué le clocheton situé près de la mairie. Sa localisation actuelle n'est d'ailleurs pas exactement celle d'origine, puisqu'il a été déplacé en 1840. De forme ronde, utilisé un temps comme abribus, il a fait l'objet d'une rénovation qui lui rend aujourd'hui ses lettres de noblesses. Ce bâtiment caractéristique vaut surtout pour ce qu'il abrite : tout simplement l'une des plus vieilles cloches d'Ile-de-France. Pour en connaître la date de fabrication, il suffit de lire l'inscription taillée dans le bronze : "Jehan Jouvente me fist l'an mil CCC LXIIII". Ce qui, dans une langue plus moderne et après traduction des chiffres romains en chiffres arabes davantage utilisés de nos jours, nous informe à la fois du nom de l'auteur, le fondeur de cloches Jean Jouvente, et de l'année à laquelle il fabriqua cette cloche, 1364. A cette époque, une halle est érigée en bois sur cet emplacement, afin de réunir les commerçants. Depuis cette date, la cloche fut utilisée pour donner l'alarme à chaque fois qu'un péril menaçait la commune, comme lors de son occupation par les Allemands pendant la Bataille de la Marne en septembre 1914. Preuve de son importance historique, cet objet imposant de plus de 40 centimètres de diamètre, propriété de la commune, a été placé en 1942 sur la liste des objets classés Monument Historique. D'autres tours, plus ou moins hautes et plus ou moins bien conservées, sont visibles à Montceaux-lès-Meaux. Outre celles de la mairie, le clocher de l'église domine le village. Lui-aussi abrite une cloche classée Monument Historique, qui date pour sa part de 1683, donnée par Louis XIV au château royal de Montceaux. C'est en 1709 que la chapelle du château est devenue l'église de la paroisse monticelloise. D'autres tours ont malheureusement disparu du paysage. C'est le cas du donjon du château, dont le roi Louis VII le Jeune ordonna la destruction en 1138 car il était devenu un repère pour les brigands surveillant la Marne pour piller des bateaux. La tour Henri IV, qui était à l'origine une chapelle, a elle aussi disparu, aux alentours de 1960. Elle fut le cadre d'un véritable affrontement entre le curé de Saint- Jean et son ancien propriétaire, un dénommé Francine, qui interdisait systématiquement à l'ecclésiastique de s'y arrêter lors de ses processions jusque Saint-Fiacre. Ce fut finalement Bossuet, l'évêque de Meaux, qui fut appelé à trancher ce conflit en 1680, en y autorisant la célébration d'un mariage. C'est donc à l'ombre de ses tours, tout autant qu'à l'ombre de son château, que la commune de Montceaux-lès-Meaux a parcouru les siècles. Une histoire locale riche et animée, que tous les amateurs peuvent explorer plus avant en se plongeant dans les archives communales.

Source : “Montceaux-lès-Meaux, un village à l’ombre de son château”, Lys Editions Amatteis