Commune

Trilport

Mairie de Trilport

Place A. Camus, rue du Général de Gaulle - 77470 Trilport - Tel : 01 60 09 79 30 – Fax : 01.64.35.04.31

www.trilport.fr
Horaires d’ouverture : lundi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h, mardi de 14h à 18h, mercredi, jeudi, vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h et samedi de 9h à 12h.

L'existence de ce village est attestée par un document de 1221. L'église était à la collation de l'évêque de Meaux sous l'ancien régime. Au XIXe siècle, la réputation locale de Trilport se fait autour de ses fabriques de fleurs artificielles et d'allumettes. La commune a été un bassin d'emploi important avec les usines Kléber-Colombes; l'entreprise Nugue y fabrique toujours des coffres-forts.

Depuis 2000, Trilport est jumelée avec Engen, ville du Bade-Wurtemberg.

A la découverte de... Trilport

C'est la 3ème commune la plus peuplée de l'agglomération avec 5017 habitants au dernier recensement. Vue du ciel, elle forme un croissant harmonieux de 1097 hectares. La diversité de ses paysages entre Marne et forêts la dote d’un patrimoine naturel remarquable, offrant de belles balades en forêt domaniale ou en bord de Marne. Du fait de sa position privilégiée, la ville a toujours été un noeud de communication entre les plaines de la Brie, l’Ile-de-France et l’Allemagne et un axe stratégique en temps de guerre. Le peuplement y est d'ailleurs attesté par des gisements néolithiques. Depuis l’époque gallo-romaine, un gué (“Tria Portus” sans doute à l’origine du nom de la commune) franchit la Marne auquel une série de ponts ont succédé, entraînant le développement du bourg. Un personnage a marqué Trilport : Gustave de Ponton d’Amécourt, maire de 1855 à 1876. Cet historien émérite, numismate et bienfaiteur de la commune, a inventé un appareil volant qu'il a baptisé "hélicoptère" en 1863. Une stèle commémorative a été posée dans le parc de son ancien château aujourd'hui disparu, mais que rappelle son "pigeonnier". En 1849, la construction de la gare est achevée et le péage du pont supprimé. L'aménagement de la plage en 1934 fait la renommée de Trilport : grâce aux congés payés créés par le Front Populaire, parisiens et banlieusards profitent de "Trilport Plage", apportant au village des retombées économiques.

Aujourd’hui, Trilport est une commune dynamique, aux multiples associations, au tissu commercial et aux services publics et municipaux vivants. Récompensée par une 2ème fleur au Concours des Villes fleuries, elle souffre néanmoins de l’encombrement des véhicules dans ses rues et se mobilise pour la prolongation de la voie de contournement de la D603 et la réalisation du Pôle Gare rendu indispensable par la fréquentation croissante de la gare SNCF. Succédant à Michel Vallier, Jean-Michel Morer est maire depuis mai 2004 et vice-Président de la CAPM, délégué aux Transports. J.M. Morer, D. Bourguignon, G. Moraux et E. Kraemer sont les conseillers communautaires.